Cet article a été rédigé par Beetle SEO et publié le 21 December 2017.

Le concours "Seo Hero"

Quota de Pop-corn du début d'année, le concours organisé par Wix en 2016 s'est achevé en début d'année avec la victoire de Walid Gabteni. Un vrai feuilleton à l'américaine avec un vrai esprit d'entraide entre les SEO français dans le milieu qui a enfoncé le clou pour mettre, on ne va pas se mentir, une véritable raclée à nos confrères d'outre-atlantique.

Une petite reconnaissance puisque nous étions nombreux à nous positionner sur la SERP USA en officiel ou officieux (Google ayant filtré la requête "seo hero") : Jessyseonoob, Stephane Madaleno, Seoblackout, Clément Pesseaux... J'y suis allé perso pour le fun et tester des trucs en référencement et j'ai à ma grande surprise, terminé 2ème français (8ème sur la page Google) derrière Walid. Ce concours a été surtout l'occasion de discuter avec pas mal de SEO, d'échanger, de sentir le bon spirit et rien que pour celà ça en valait la peine.

On peut discuter de la non-visibilité des SEO français à l'international, il y a eu d'ailleurs des échanges musclé à ce sujet, mais je crois que celà est propre à l'état d'esprit du milieu francophone : des passionnés qui n'ont pas nécessairement besoin de médailles et de macarons ni d'avoir un "rôle" à jouer. C'est ainsi et la plupart s'en portent très bien.

La mise à jour Google images de début 2017

En début d'année a eu lieu une grosse mise à jour sur Google images, "forçant" les internautes à rester sur Google pour récupérer directement les images sources, le site de destination étant beaucoup moins mis en avant. On parlait de visiteur "mieux qualifiés" par ce biais, mais la réalité c'est que sur certains secteurs où l'image est prépondérante et légitime dans le business, ce fut un sacré coup, et je vous dis ça en connaissance de cause !

J'ai clairement constaté une perte de trafic et de business depuis cette mise à jour côté utilisateur, il est vrai que pas mal de sites se "reposaient" sur le système de Google images et qu'il était assez facile de se positionner dessus ce qui nous a obligé à explorer d'autres leviers d’acquisition.

Je trouve qu'on en a pas parlé plus que ça dans le milieu alors que j'en ai clairement ressenti l'impact.

Les mises à jour de l’algorithme assez violentes

En dehors des mises à jour du "Vendredi" bien connues désormais :), on a pu voir des soubresauts très nets du moteur beaucoup plus souvent et avec des conséquences plus visibles, je pense notamment à celui qui a eu lieu à la rentrée 2017. Je crois qu'il va falloir s'y habituer.

Les batailles de "Position zero"

De plus en plus répandues, les positions zero ont été beaucoup étudié cette année, je pense notamment à Raphael Doucet qui a fait un super travail à l'aide de SemRush et pas mal de sites se sont amusé à essayer de se positionner dessus. J'en avais parlé sur un billet et mon opinion n'a que très peu évolué.

Si ces résultats sont clairement faits pour les Home assistants, un certain nombre d'entre eux sont là sans aucune "logique de structure", c'est à dire que Google choisi un résultat qui ranke déjà sur l'organique et hop. Sans parler du fait qu'elles sont très volatiles, se focaliser dessus est très chronophage et peut faire oublier tous les autres signaux.

Attention, je ne dis pas qu'il ne faille rien faire ! Sur de très grosses requêtes il est important d'être pragmatique et de voir les opportunités, par exemple si votre site est déjà positionné dans le top 5 et que restructurer votre contenu est un axe à explorer pour "piquer la place".

L'évolution du métier du SEO et l'explosion du "Content Marketing"

Les mises à jour récentes montrent que le milieu du référencement se scinde en 2 grandes familles selon moi :

  • Le SEO "technique"
  • Le SEO "marketing"

Bien sûr il y en a qui font les 2, mais généralement il y a une tendance à l’hyper-spécialisation vers l'un de ces segments, c'est en tout cas ce que je ressens.

Dans la partie "marketing", l'expérience utilisateur (UX/UI) prenant clairement beaucoup plus de poids dans le positionnement des pages sur les moteurs, le souci de "transfo" et de "rentabilité" est de plus en plus soulevé par les clients. Le SEO étant au bout de la chaine, il est devenu important pour lui de répondre à ces problématiques.

C'est surtout la notion de "Content Marketing" qui s'est développée : j'y inclus dedans les pages "Guides" et "cocon sémantique" car désormais on cherche aussi beaucoup plus le "lead". Cette discipline a pignon sur rue aux Etats-unis contrairement au Netlinking et je vois de plus en plus de sites s'en inspirer pour faire grossir leurs nombres de visiteurs.

On le ressent également dans l'explosion des outils sur la sémantique et des "tools" qui scrappent les questions et suggestions : Seoquantum, 1.fr, Semrush etc... tout est bon pour faire du contenu qui cartonne !

La macrophagie de Google

Bon c'est pas nouveau, on sait tous que Google aime faire rester les utilisateurs dans son environnement mais cette manie s'est encore accélérée cette année. La firme aime bien, en effet, mettre des outils canons à disposition gratuitement avant de les blinder de pubs quand ils vous sont devenus indispensables.

Les exemples cités plus haut, Google images et Position zero, c'est déjà le cas, on peut aussi rajouter :

  • L'AMP qui enregistre une version de votre site sur les serveurs de Google
  • La mise à jour des fiches My Business : qui en plus de proposer une adresse chez eux, vous donne un maximum de datas sur le lieu sans avoir besoin de vous rendre sur le site de l'entreprise : horaires, affluence, avis, réservation...
  • Les assistants vocaux (applis ou Home Assistants)

L'idée finale est bien evidemment que vous restiez sur la page de résultats pour faire un maximum de choses sans cliquer sur les liens proposés. Sans nul doute que le nombre de services proposés va encore s'accroître en 2018.

Les Events, le rayon de soleil 2017

Je me suis pas mal promené cette année et généralement j'ai toujours passé de très bons moments lors des événements SEO : Shake, We Love Seo, SEO Camp de Lyon... et mention spéciale au SEO Dawa day, l'occasion de rencontrer des confrères, d'en revoir d'autres et surtout de constater que l'ambiance générale de la "masse silencieuse" est clairement beaucoup plus détendue que la partie visible.

Je trouve le milieu très convivial, chose que j'ai pu voir confirmer lors de la plupart des apéros-SEO, il y a vraiment de belles personnes dans ce milieu et même si le SEO va mourir les référenceurs seront toujours là :)