Cet article a été rédigé par Beetle SEO et publié le 28 February 2018.

Dur dur de vivre sans les moteurs aujourd'hui quand on est outsider dans son secteur. Pourtant il reste des petites astuces qui peuvent permettre de faire la différence dans ce monde de plus en plus fermé. Avant celà on va faire un petit rappel de quelques exemples de fonctionnalités plus ou moins vicieuses qui nous incitent à rester chez mister Google.

Google AMP

AMP est un projet soutenu par Google dans le but d'accélérer la livraison de contenu par l'utilisation du code AMP HTML. En termes simples, AMP est un moyen de créer des pages web pour du contenu statique (pages qui ne changent pas en fonction du comportement de l'utilisateur), qui permet aux pages de se charger (et de pré-rendre dans Google Search) beaucoup plus rapidement que le HTML normal.

AMP a été déployé en réponse à des projets tels que Facebook Instant Articles, dans lequel Facebook peut héberger et rendre le contenu des éditeurs directement dans leur fil d'actualité, ce qui signifie que le processus de visualisation d'un morceau de contenu est beaucoup plus rapide que l'ouverture de la page Web équivalente dans un navigateur mobile.

La technologie Instant Article de Facebook est ce que l'on appelle fermée, donc la technologie utilisée pour afficher les articles instantanés est spécifique à leur seule plate-forme. Le projet AMP utilise un framework open-source, ce qui signifie qu'il peut être utilisé par toute une série d'autres sociétés pour servir du contenu qui a été construit en utilisant AMP HTML, y compris des plateformes telles que Twitter, Pinterest et Google Search, ce qui est une grande nouveauté pour les éditeurs de contenu.

Ce que je dis est purement subjectif : j'avais l'impression qu'à une certaine période - lors du concours seo hero notamment - que Google donnait un coup de boost aux pages AMP, même si je mesure le fait qu'une page de ce genre est techniquement mieux optimisée et donc plus rapide ce qui peut expliquer (en partie ou totalement) cette constatation. Ce qui est évident c'est qu'en terme de visibilité dans une page de résultats qui ne contient aucun lien AMP, le petit logo incite à cliquer et à donc augmenter le CTR.

Techniquement même si vous cliquez sur un résultat, vous restez dans l'environnement technique de Google avec une page google.com/votresite/amp/ bien que la firme de mountain view ait annoncé vouloir rendre l'url canonique plus visible prochainement.

Google Maps

Google Maps est une application gratuite de service de cartographie de la Terre et la technologie de Google. Il fournit des images satellites et des cartes routières pour n'importe où dans le monde, et peut générer des directions routières à partir d'une adresse de départ et d'arrivée. Les cartes peuvent être intégrées sur d'autres sites Web via l'API Google Maps. Il a une fonction appelée Google Street View, qui fournit des photos des rues dans certains endroits.

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais nous sommes en train de nous passer complètement de GPS en tant qu'objet mais aussi en tant qu'application annexe. La praticité de la recherche de lieux, d'itineraire, directement depuis les SERP incite en effet à utiliser l'app de Google ou sa consoeur 'Waze' pour avoir des infos plus détaillées sur la circulation (qui appartient à la firme de toute façon). Pour enfoncer le clou, des pubs sont apparues sur les onglets "maps" courant 2017 ! (je l'avais suggéré dans un de mes articles de 2016 sur le sujet)

La fameuse position zero

La position 0, également connu sous le nom de Featured Snippet, est le résultat étendu apparaissant au-dessus du résultat numéro 1 des résultats de la première page sur Google (SERP). Les positions 0 répondent généralement aux questions d'un terme de recherche. En outre, ils contiennent généralement une URL et un titre d'affichage cliquable, mais peuvent également contenir une image, des listes ou des tableaux.

Je ne vais pas revenir sur ce sujet, un post dédié étale mon sentiment sur cette feature. Néanmoins l'effet est que pour une partie des intentions de recherches informationnelles sur lesquelles les services marketing essaient de faire du lead et du prospect, sont macrophagées par la page de résultat de Google. Pas besoin de clic (ou très peu), votre réponse est sous vos yeux. Une récente étude montre d'ailleurs une baisse des clics sur Google. Le plus inquiétant, ce sont les recherches commerciales qui apparaissent de plus en plus sur des mots clefs parfois très concurrentiels. Et là, c'est la goutte de sueur sur le front assuré à chaque mise à jour de la SERP !

Google images

Google Images est un service de recherche appartenant à Google et lancé le 12 juillet 2001, qui permet aux utilisateurs de rechercher sur le Web du contenu d'images.Les mots-clés pour la recherche d'images sont basés sur le nom de fichier de l'image, le texte du lien pointant vers l'image et le texte adjacent à l'image.Lorsque vous recherchez une image, une vignette de chaque image correspondante s'affiche. Lorsque l'utilisateur clique sur une vignette, l'image est lue dans une boîte sur le site d'où elle provient. L'utilisateur peut alors fermer la boîte et parcourir le site Web ou visualiser l'image en taille réelle.

On n'a pas fait beaucoup de papiers sur cette grosse mise à jour qui a eu lieu il y a 1 an à peu près, pourtant ayant travaillé dans un secteur où l'image était stratégique, je peux vous dire qu'on a constaté jusqu'à 20% de baisse de C.A ! J'ai eu des témoignages de confrères qui avaient constaté eux, des conséquences bien plus violentes pour certains clients. Il faut dire que pour récupérer une image, je suis le premier satisfait de ne pas avoir à me fader le loading du site pour l'avoir en pleine qualité. Là aussi on reste enfermé dans l'univers de Google, CQFD.

Les PAA (people also ask)

En 2015, Google a lancé une fonctionnalité nommée "People Also ask" que Google a inséré une box dans les principaux résultats de recherche. Depuis lors, Google a testé l'affichage d'un plus grand nombre de ces expandeurs de requêtes au fur et à mesure que l'utilisateur cliquait dessus Cette fonction de chargement dynamique est maintenant officiellement en direct dans les résultats de recherche.

Apparues depuis quelques temps, les PAA ont été propagées dernièrement sur le moteur Google France. Elles enfoncent le clou des positions zéro décevantes ou imprécises par rapport à l'intention de recherche initiale. Elles permettent aussi de drainer encore plus de monde sur l'informationnel en proposant les recherches annexes qui laisse l'internaute creuser le sujet directement jusqu'à là ou il en a envie. La plupart du temps, sur des questions (Google ayant annoncé depuis longtemps vouloir devenir un moteur de réponse), pas besoin de clics non plus car vous restez sur la SERP :)

Les google posts

Google Posts est une fonctionnalité relativement nouvelle mise en place par Google pour permettre aux propriétaires de profils Google My Business d'afficher du contenu directement dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Elle permet aux entreprises de partager des messages directement avec leurs clients qui apparaissent dans le panneau local de recherche Google et sur Google Maps.

Déployés avec la mise à jour de Google My business, les google post ne sont ni plus ni moins que des 'articles' que vous pouvez écrire concernant votre marque/commerce. Pour en bénéficier il faut avoir créé un "site" directement dans l'administration de votre My Business. Ainsi vous aurez un mini site avec des fonctionnalités basiques de type votremarque.business.site. "L'avantage" c'est que vos posts apparaissent directement sur la SERP quand il y a une recherche sur votre marque ou votre lieu de commerce. Le désavantage, c'est que vous n'avez pas nécessairement besoin de vous rendre sur le site "officiel" de la marque. Je ne parle pas des questions/réponses posées par les internautes directement dans le Knowledge graph etc...

Voilà pour la description du paysage, mais pour ne pas sombrer dans la sinistrose, on va se servir des particularités de certains segments pour contourner les problématiques ;)

Pas de gros hacks, juste des astuces de webmarketing pour augmenter le nombre de visiteurs vers votre site. Voici comment :

Les hacks sur les services de Google

AMP

Le gros problème de l'AMP c'est la monétisation. Je ne parle pas des e-commerce qui y sont passés mais des sites médias ou blogs, etc... qui voient leurs pubs se faire dégager lorsqu'ils passent en AMP.

Non je ne vais pas vous parler du fait de faire un call to action vers la page non amp - qui est clairement surveillé par Google. Mais d'en faire de même en renvoyant l'internaute vers une page stratégique. Comment ? Il suffit de mettre en haut de votre contenu une image avec un call to action qui renvoie avec un lien vers une page complémentaire sur le sujet.

Dans une vision plus "grey hat" on peut aussi imaginer une page de destination différente au clic qui renvoie une redirection 302 vers la page de départ en non-amp ;), à vous de jauger les risques. Mais dans le premier cas, il est tout a fait légitime d'avoir une image cliquable ou un lien vers une page interne qui renvoie un complément d'information ou qui répond à une intention de l'internaute.

PAA

Ici l'angle d'opportunité se situe surtout avec le content marketing. Profitez-en pour scrapper les PAA et de créer du contenu qui y réponde parfaitement. Selon votre secteur, il est plus que probable que vos concurrents n'aient pas encore songé à le faire. Alors sautez le pas, vu que la recherche vocale s'intensifie, les requêtes vont être de plus en plus longues et diversifiées à vous de vous positionner dessus pour répondre à la longue traine qui représente la masse noire en terme de recherches.

Position zero/Google images

J'avais déjà parlé de la position zero en conseillant le fait d'étudier ses opportunités de positionnement et d'y répondre en améliorant la structure de son contenu. Mais là je la mets dans le même panier que les images puisque le tips que je vous donne peut fonctionner sur des réponses qui sont affichées avec votre image et pas nécessairement votre site :) et ça vaut aussi pour le knowledge graph !

Le principe consiste à editer l'image et à y coller un call to action pour augmenter les clics et potentiellement les visiteurs vers son site.

Pour google images, même principe illustré ci-dessous, incitez les internautes curieux avec un CTA ou un message promotionnel/avantageux !

Je ne dis pas que ça va résoudre tous vos problèmes et que celà va être facilement applicable sur vos sites mais il y a des opportunités certaines entre ne rien faire et tenter des choses :)

Google Post

Pour moi, cette feature présente beaucoup plus d'avantages que d'inconvénients. Et pour peu que votre marque soit puissante, celà peut drainer un trafic très qualifié vers des pages spécifiques. D'un point de vue SEO, un site en business.site permet déjà de faire un lien vers son site officiel. Ca vaut ce que ça vaut mais un lien branding qui va vous le reprocher ?

Ensuite les Google post apparaissant directement dans la SERP, cest une opportunité pour mettre en avant vos promos, collections, produits, etc... avec un CTA possiblement là aussi :D - Le Must : la possibilité de mettre un bouton depuis le google post pour se rendre sur votre site !

Vous l'aurez compris, Google a vocation a devenir le site/service ultime en proposant tout ce qui répond à vos besoins quotidien : shopping, voyage, résultats de matchs, médecine etc... et celà va aller de pire en pire. Pour continuer à vous donner un maximum de chance, il va falloir bien entendu travailler à fond votre branding mais surtout de continuer à être astucieux pour retourner la puissance du moteur là où vous le pouvez pour renforcer les signaux utilisateurs vers votre site.