Soumettre.fr

Etienne Mommalier, Développeur

La première fois que j’ai touché un ordinateur je devais avoir 8 ans, le premier PC familial. Je suis incapable de dire ce que c’était, la seule chose dont je me souviens c’est qu’il tournait sous DOS. À l’époque, je jouais surtout aux jeux-vidéo : TIM (The Incredible Machine), Prince Of Persia (jamais réussi à sortir l’épée) et Prehistorik 2 (depuis j’y ai rejoué).

Etienne Mommalier, Développeur

La première fois que j’ai touché un ordinateur je devais avoir 8 ans, le premier PC familial. Je suis incapable de dire ce que c’était, la seule chose dont je me souviens c’est qu’il tournait sous DOS. À l’époque, je jouais surtout aux jeux-vidéo : TIM (The Incredible Machine), Prince Of Persia (jamais réussi à sortir l’épée) et Prehistorik 2 (depuis j’y ai rejoué).

Je m'orientais vers l’électronique et l’informatique simplement car ça me plaisait sans vraiment savoir ce que j’allais faire plus tard. Depuis le lycée, je suis devenu très fort pour faire le strict minimum avec le moins d’efforts possible. C’est probablement pour cette raison que le développement m’a plu directement, au point d'arrêter mes études.

Du bidouilleur au développeur

Mon premier pas dans le web c’était en BTS (IRIS pour ceux qui connaissent). Premier cours de HTML, un simple bloc note suffit ?! Le soir même je faisais le cours entier HTML / CSS du Site Du Zero. Le lendemain, PHP / MySQL, puis JavaScript.

Je bidouillais des exercices que je trouvais un peu partout sur la toile mais je n’arrivais pas à faire un site entier. Je suis allé à Toulouse pour suivre une formation Webmaster (de loin le meilleur choix que j’ai fait dans ma vie après Carapuce) et découvrir tous les aspects du web. J’y ai appris les bases dans tous les domaines, suffisamment pour être capable de discuter avec n’importe quel travailleur du web, et creuser dans les domaines qui me plaisaient. Maintenant je sais faire un site internet, de A à Z !

J’ai continué sur ma lancée, le code ne me fait pas peur, il y a juste à le lire, le comprendre et chercher à quoi correspondent les fonctions que je ne connais pas. J’ai bidouillé (proprement) du Symfony avant même de connaître le principe de MVC. J’ai modifié une API en ExpressJS sans jamais avoir fait de Node.js, développé un module Prestashop alors que je n’avais jamais touché ce CMS deux semaines avant.

Je ne pouvais pas passer à côté de WordPress ! Et d’ailleurs j’adore ce CMS ! Pour mettre les choses au clair : Oui sur WordPress tu trouves du dégueulasse, oui tu trouves des bidouilleurs qui font des choses à l’arrache. Mais si tu t’y intéresses suffisamment tu peux faire du très propre. Finalement, il faut simplement prendre le temps de connaître les fonctions déjà proposées par WordPress, les hooks, filtres, walkers…

Je pense que j’ai toutes les caractéristiques d’un développeur : Passionné, curieux et feignant (dans le bon sens, les dev comprendront).

Et maintenant ?

Je souhaite évoluer sur les frameworks et Laravel est un très bon candidat. J’ai déjà mis les mains dedans à plusieurs reprises notamment pour une plateforme qui fait le lien entre divers sites et un CRM. Ce que j’aime par dessus tout, c’est automatiser les tâches répétitives pour les autres métiers (le mien aussi d’ailleurs). Je trouve tellement dommage de voir un commercial passer 1h par jour pour faire un traitement qui peut être automatisé, ce qui n’est pas rare.

J’ai la très nette impression que je vais m’éclater chez Soumettre. C’est moi qu’il faudra taper si vous trouvez un bug. Spoiler : C’est pas un bug, c’est une fonctionnalité.

Contacter Etienne Mommalier