Maria-Elena

Maria est une sudiste d'adoption. Sourire vissé aux lèvres et mains rivées sur le clavier, elle manie le français avec plaisir et brio.

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine ...

Inutile de remonter le cours de mon existence aussi loin en fait ! Mais cette introduction à la Georges me plait bien.

A l’image de tous ceux qui composent la grande famille Soumettre, je me prête volontiers – en fait c’est plutôt un challenge - à l’exercice. J’ai longuement hésité entre la formule du CV, du portrait vu par les autres voire juste une citation !! Du coup, je garde un peu de tout. Dans la vie faut aller jusqu’au bout de ses envies. Installez-vous, prenez place dans mon univers et faisons plus ample connaissance.

Mes débuts … nos débuts

Je suis. Non, en fait je ne suis pas seule, il existe un autre moi. Nous sommes nées toutes les deux un jour d’avril à l’autre bout de la Planète. Non loin de la pelouse où cette même année, Sieur Maradona marquait de son sceau la planète foot.

Une poignée d’années après, nous prenons le bateau en direction de la France. De mes premières années, je ne me souviens pas de grand-chose. A l’exception de cette enseignante de maternelle qui tenait mordicus « oh non, ô grand jamais ! » qu’il ne me serait donné de parler et d’écrire en français. Ah, la brave Dame si elle savait. Ce fut un coup de pouce du destin !

De Dame Nature à l’écriture

Rapidement, la nature m’attire et tout logiquement je caresse l’espoir d’une carrière scientifique pour préserver les lamantins, être vétérinaire ou mieux encore, travailler dans un refuge à l’autre bout de la planète. Des expériences scientifiques et naturalistes menées enfant et ado – ma mère semble encore traumatisée avec les limaces ! – découleront un parcours scolaire sur cet item. Et ce, contre vent et marée. Je me suis accrochée à mes rêves soutenue par ma famille et une poignée d’enseignants. Un baccalauréat S en poche, l’université de Sciences de la Vie et de la Terre a laissé place à un IUT puis à une licence professionnelle toujours en environnement.

Alors que le chemin semble tracé, cette pensée « penser globalement et agir localement » me conduit à œuvrer au sein d’une collectivité. Démontrer mes compétences en vain pour évoluer m’achève. La venue de mini moi est le déclic. L’écriture devient ma bouée de sauvetage, mon oxygène et surtout l’instrument d’une soif inassouvie de découvertes.

Un avenir serein

La création d’un blog, ma première expérience pour un site de potins ne font que confirmer mon attrait pour l’écriture. Nos chemins se croisent avec Rodrigue … et voilà quelques temps déjà que j’ai rejoints les rangs de Soumettre.fr

« Parfois dans la vie, on a le sentiment de croiser des gens du même univers que nous … des extras-humains, différents des autres, qui vivent sur la même longueur d’onde ou dans la même illusion. » C’était mon impression en le parlant …. « Et ça, ça fait du bien. » Agnès Ledig / juste avant le bonheur.

Plus qu’une équipe de rédacteurs, c’est une family-team qui m’a accueillie telle que je suis : « hypersensible, passionnée, curieuse, minutieuse » (dixit Maga) mais aussi avec mes travers.


Découvrez aussi d'autres membres de l'équipe...